Votre recherche

  -  
Gestion sédimentaire

L’opération d’abaissement partiel du Rhône pour la gestion sédimentaire du Haut-Rhône reportée en 2021

  1. Accueil
  2.   - Actualités
  3.   - L’opération d’abaissement partiel du Rhône pour la gestion sédimentaire du Haut-Rhône reportée en 2021

Compte tenu de la crise sanitaire provoquée par le COVID-19, l’opération d’abaissement partiel du Rhône pour la gestion sédimentaire du Haut-Rhône entre le Léman et Lyon, initialement prévue du 25 mai au 6 juin 2020, sera reportée au printemps 2021. Cette décision a été prise d’un commun accord par la Préfecture de l’Ain et la République et canton de Genève, en concertation avec CNR et les Services Industriels de Genève (SIG).

La protection des personnes et des biens contre les crues reste assurée et les dispositifs complémentaires à l’abaissement sont maintenus par les exploitants des barrages.

Ces opérations de gestion sédimentaire ont pour objectif de gérer l’accumulation des sédiments dans le Rhône. Les barrages entraînent une accumulation de sédiments (limons, sables…) dans le lit du fleuve, pouvant conduire à une augmentation du risque d’inondation. C’est pourquoi une élimination régulière des dépôts de sédiments est indispensable.

Un protocole d’accord transfrontalier pour la gestion sédimentaire concertée du Haut-Rhône a été signé en 2015 entre les Services Industriels de Genève (SIG), la Société des Forces Motrices de Chancy-Pougny (SFMCP) et CNR. Il prévoit tous les 3 ou 4 ans, l’abaissement partiel du niveau du Rhône et un encadrement de cette opération pour assurer la sécurité des riverains tout en prenant en compte les intérêts socio-économiques et en minimisant les impacts sur l’environnement.

Le communiqué de presse

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.