Votre recherche

Tourisme fluvial : CNR voit toujours plus grand

  1. Accueil
  2.   - Transport fluvial
  3.   - Tourisme fluvial : CNR voit toujours plus grand

Grâce à CNR, les voies navigables du Rhône sont parfaitement aménagées et elles ne sont pas seulement réservées au transport de marchandises. Le tourisme fluvial est un axe de développement fortement soutenu par CNR, notamment grâce à la création, sur des sites à fort intérêt touristique et économique, d’appontements spécifiques pour les bateaux à passagers et de pontons dédiés à la plaisance.

Voie navigable Rhône : 330   km accessibles au tourisme fluvial

Comment découvrir de manière douce et originale le riche patrimoine de la Vallée du Rhône entre Lyon et la Méditerranée ? En bateau ! Pour s’adonner au tourisme fluvial sur le Rhône, il suffit d’emprunter les 330 kilomètres de voie navigable du fleuve et de passer les 14 écluses (passage gratuit) disposées sur le parcours.

Haut-Rhône : 57   km supplémentaires

Afin de développer le potentiel touristique du Haut-Rhône et de conforter l’offre de plaisance fluviale en France, CNR a construit et mis en service en 2010 les écluses de Chautagne et de Belley. Elles complètent l’écluse de Savières qui relie le lac du Bourget au Rhône depuis 1983. L’ensemble offre 57 km de voie navigable continue pour les plaisanciers, en amont de Lyon entre Seyssel et Brégnier-Cordon.

Tourisme fluvial, des bornes électriques pour une navigation plus verte

CNR a installé deux bornes dites « haute puissance » de 1 050 ampères chacune sur les appontements de la ville de Tournon-sur-Rhône afin que les bateaux à quai évitent le recours aux groupes électrogènes pour leurs installation (laverie, climatisation, restauration). Ceux-ci génèrent en effet des nuisances sonores et olfactives pour les riverains et ont un impact négatif sur l’environnement. Alimentées par de l’énergie 100 % renouvelable certifiée TUV SUD de CNR, ces bornes, utilisables tout le long de l’année, concilient développement du tourisme fluvial et développement durable des territoires. Ce secteur d’activité contribue en effet à valoriser le fleuve Rhône et son environnement avec un impact bénéfique sur l’économie locale.

Le tourisme fluvial en chiffres clés

50 %

d’augmentation des plaisanciers en 10 ans

1er bassin de France

en nombre de bateaux accueillis

16 appontements

pour paquebots à passagers sur le Bas-Rhône

208 786 passagers transportés

à bord de paquebots de croisières

144 M€

de retombées économiques pour le tourisme fluvial du bassin Rhône-Saône (2014)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.