Votre recherche

  -  
Partenariat

Lancement de PLASTIC-RHÔNE, 1ère évaluation mondiale sur la pollution par le plastique dans un fleuve

  1. Accueil
  2.   - Actualités
  3.   - Lancement de PLASTIC-RHÔNE, 1ère évaluation mondiale sur la pollution par le plastique dans un fleuve

Les fleuves sont malgré eux les principaux vecteurs de micro-plastiques dans les mers, qui causent des dommages incalculables à la nature et aux hommes. Alors qu’il faut agir à la source des pollutions, les flux de plastiques dans le continuum fleuve-mer sont encore mal connus. CNR et l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse unissent leur force avec la start-up Plastic@Sea et de nombreux laboratoires de recherche pour lancer le projet expérimental PLASTIC-RHÔNE.

L’objectif est de procéder à un état des lieux de la pollution plastique dans le fleuve et mieux connaître les mécanismes de fragmentation des plastiques rejetés dans la mer Méditerranée. PLASTIC-RHÔNE débute le 1er avril 2021 avec des observations de terrain qui dureront deux ans. Ce projet contribue à améliorer la connaissance sur les pollutions par le plastique, en phase avec les objectifs du Pacte vert européen pour enrayer l’érosion de la biodiversité.

Les 3 étapes du projet PLASTIC-RHÔNE

  • Réaliser le premier suivi spatio-temporel de la pollution plastique (macro-, micro- et nanoplastiques) sur cinq points stratégiques le long du Rhône.
  • Comprendre la fragmentation des macro-plastiques en micro- et nano-plastiques dans le continuum fleuve-mer.
  • Estimer des flux de macro-, micro- et nanoplastiques du fleuve Rhône vers la mer.

80% des déchets en mer viennent des fleuves

principalement sous forme de micro-plastiques

Dans nos océans et mers, les prévisions actuelles estiment que la masse de plastique deviendra équivalente à la quantité de poissons d’ici 2050. En Méditerranée, on prévoit que la concentration de plastique augmentera de 8% d’ici 2030, alors que les concentrations de micro-plastiques y sont déjà très élevées. Cette situation met en danger les écosystèmes marins et la santé des populations.

L’expédition de la fondation Tara Océan « Micro-plastiques 2019 » réalisée sur neuf grands fleuves européens, dont le Rhône, a permis de montrer que 100 % des fleuves sont pollués par les plastiques, dont la majorité est déjà sous forme de micro-plastiques impossibles à collecter, avec un effet délétère sur la faune des grands fleuves et des océans.

De ce constat dramatique est né un partenariat en 2019 entre la Fondation Tara Océan et CNR, animés par des objectifs communs de sensibilisation et d’amélioration des connaissances scientifiques sur la pollution plastique pour la préservation de l’environnement et de la biodiversité aquatique et marine. Le projet PLASTIC-RHÔNE s’inscrit dans le prolongement de ce partenariat pour amplifier et pérenniser les engagements de lutte contre la pollution plastique.

Le communiqué de presse

Ce site web utilise des cookies qui nous permettent d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.