CNR
0%

Votre recherche

  -  
Salon / Conférence

La centrale hydroélectrique de Bollène couvrira les besoins en électricité du Congrès Mondial de la nature de l’UICN en énergie 100% renouvelable

  1. Accueil
  2.   - Actualités
  3.   - La centrale hydroélectrique de Bollène couvrira les besoins en électricité du Congrès Mondial de la nature de l’UICN en énergie 100% renouvelable

Du 3 au 11 septembre 2021, la France accueillera le congrès mondial de la nature organisé par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) à Marseille. Ce congrès est la plus grande manifestation internationale dans le domaine de la biodiversité qui réunit plus de 170 pays et plus de 1 400 organisations de la société civile autour de cette thématique.

Opérateur du plus grand programme de restauration écologique d’un fleuve et premier producteur d’énergie 100 % renouvelable de France, CNR accompagne cet évènement d’envergure qui préfigure la quinzième Conférence des parties (COP15) de la Convention pour la diversité biologique qui se tiendra en Chine.

CNR est partenaire du Ministère de la Transition Ecologique (MTE) dans l’organisation de cet évènement durable. CNR couvrira la consommation électrique du Congrès par des garanties d’origine issues de sources renouvelables depuis son unité de production de Bollène, à moins de 150km du lieu de l’évènement et contribuera de ce fait au respect de la norme ISO 20121.

La centrale hydroélectrique de Bollène se situe au plein cœur de la réserve de chasse et de faune sauvage de Donzère-Mondragon, l’un des 22 sites français labelisés « liste verte » des aires protégées de l’UICN. Ce label international vise à reconnaître à travers le monde des aires protégées, qui sont gérées équitablement et efficacement, avec des impacts positifs sur la nature et les sociétés. Les 1 545 ha de la réserve sont gérés par l’Office Français de la Biodiversité en lien étroit avec CNR et accueillent une biodiversité à forte valeur écologique avec plus de 600 espèces de flores, 190 espèces d’oiseaux, 45 espèces de mammifères, une 15 espèces d’amphibiens et de reptiles et plus de 300 espèces d’insectes répertoriés jusqu’à aujourd’hui. La visite de ce site, qui concilie équipement de production d’énergie et préservation de la nature, fait partie des excursions officielles du programme de l’UICN permettant de découvrir les lieux de production de l’énergie du Congrès.

CNR sera présente sur différents espaces tout au long du Congrès, afin d’apporter la démonstration que protection de la nature et développement économique de la vallée du Rhône peuvent aller de pair. Au sein des Espaces Générations Natures, le village de la biodiversité, CNR et ses partenaires proposeront différentes animations pédagogiques accessibles au grand public et aux scolaires permettant de saisir la beauté, la richesse mais aussi la fragilité du fleuve Rhône. Partenaire de l’alliance Vigilife, CNR est également présente aux côtés de Spygen pour le lancement de l’Observatoire mondial de la biodiversité.

CNR sera également associée à la réflexion scientifique du congrès, à travers une préservation de l’avifaune aux abords des parcs éoliens et de diverses interventions permettant de présenter le programme de restauration écologique du fleuve aux élus et scientifiques.

Rencontrer les équipes de CNR au cours du Congrès et des évènements associés

Du 3 au 7 septembre : CNR sur les Espaces Générations Nature (EGN)

Un stand pour comprendre et explorer le fleuve. Au sein des Espaces Générations Natures, le village de la biodiversité, CNR et ses partenaires proposeront différentes animations pédagogiques, accessibles au grand public et aux scolaires, permettant de saisir la beauté, la richesse mais aussi la fragilité du fleuve Rhône. Intitulé « Les explorateurs du fleuve Rhône », ce stand présentera différents dispositifs interactifs en partenariat avec la Fondation Tara Océan, Plastic@sea, Spygen, l’association Migrateurs Rhône Méditerranée (MRM) ; la Tour du Valat, le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) et Odyssée.Green.

Le 7 septembre de 16h à 17h (Grande scène des EGN) : évènement « De la recherche à l’action : Mobiliser les territoires pour lutter contre la pollution plastique des fleuves et de l’océan »

CNR proposera un événementsur la question des pollutions plastiques des fleuves et de l’océan et les moyens d’y remédier dans les territoires. La mobilisation sur ce sujet est fondamentale comme l’a récemment rappelé le Président de la République en appelant à un accord global sur les plastiques. CNR et ses partenaires Initiatives pour l’Avenir des Grands fleuves (IAGF), et la Fondation Tara Océan, sont pleinement investis, notamment au travers de leur initiative commune, la Charte Fleuve sans plastique, destinée aux élus locaux pour fournir des clefs et mobiliser contre ce fléau. En présence d’Elisabeth Ayrault (Présidente de CNR), d’Erik Orsenna (Président d’IAGF), de Romain Troublé (directeur général de la Fondation Tara Océan) et de Christophe Bouillon (Maire de Barentin, commune signataire de la Charte et Président de l’Association des Petites Villes de France, partenaire de la charte).

Le 7 septembre de 13h à 14h (Petite agora EGN) : pitch « Eolienne et avifaune, comment se partager le ciel ? »

En partenariat avec ENGIE, CNR sera associée à la réflexion scientifique du congrès, à travers une intervention (pitch), portant sur les dispositifs mis en place permettant de concilier préservation de l’avifaune et développement éolien.

Du 4 au 9 septembre : CNR au sein de l’exposition du Forum

Partenaire de l’alliance Vigilife, CNR sera présente sur le stand dédié au sein du Forum.

Le 7 septembre : évènement « L’ADN environnemental pour inventorier et préserver la biodiversité des fleuves »

Cette conférence présentera le programme « 30 fleuves sentinelles » de l’alliance internationale Vigilife. Elle sera organisée avec CNR et IAGF, partenaires de l’alliance en présence notamment de Elisabeth Ayrault, PDG de CNR, et Erik Orsenna, Président de IAGF, ainsi que d’Arnaud Collin, Directeur du Secrétariat de Vigilife et de Vincent Prié, directeur de projet « fleuves » de Spygen.

Mardi 7 septembre de 11h15 à 11h45 : side-event « Solutions d’adaptation au changement climatique fondées sur la Nature (SAFN) »

Christophe Moiroud, responsable du programme de restauration écologique du Rhône (CNR), interviendra lors de ce side-event afin d’évoquer les solutions fondées sur la nature déployées sur le Rhône pour réduire le risque d’inondation.

Le 8 septembre à 12h45 (Pavillon France) : intervention lors de l’évènement « Entreprises et Recherche »

Franck Pressiat, responsable du pôle environnement (CNR), interviendra dans le cadre de cet évènement organisé par le Ministère de la Transition Ecologique (MTE) dédié à la recherche et aux entreprises. Il apportera un éclairage sur la diffusion à l’international de l’expertise et de l’ingénierie de CNR relatifs à la restauration du Rhône (et du travail d’IAGF). Il présentera ainsi les apports d’une approche internationale au profit d’autres fleuves et écosystèmes à travers le monde ainsi que les bénéficies de ces retours d’expérience pour une action encore plus efficace et durable sur le Rhône.

Le jeudi 9 septembre de 8h à 16h : excursion officielle, visite presse et ONG de la réserve naturelle de Donzère-Mondragon

CNR organise une visite de la réserve de chasse et de faune sauvage de Donzère-Mondragon, intégrée au programme officiel du congrès. Cette excursion permettra de présenter la réserve, l’un des 22 sites français labelisés « liste verte » des aires protégées de l’UICN, cogéré par CNR et l’Office Français de la Biodiversité (OFB), et abritant la centrale hydroélectrique de Bollène, lieu de production de l’énergie du Congrès.