Actualités - 14.11.2018

CNR et IRSTEA lancent une expérimentation pour quantifier le franchissement des aménagements hydrauliques sur le Rhône par les anguilles

anguilles argentéesDans le cadre des actions visant à restaurer la continuité piscicole et à mieux connaitre les espèces migratrices sur le fleuve Rhône, CNR et IRSTEA lancent le projet de recherche « DAARAC ». Ce projet constitue une expérimentation de grande envergure pour quantifier durant 4 ans (de 2018 à 2021) les voies de franchissement des aménagements hydroélectriques (barrages, écluses, turbines) par les anguilles adultes dites « argentées » lors de leur phase de dévalaison pour rejoindre la Mer Méditerranée.

Pour mener à bien cette étude, CNR et IRSTEA vont mettre en place un dispositif de suivi inédit sur le Rhône. Ils vont suivre plus particulièrement les modalités de franchissement de l’aménagement CNR de Caderousse (Vaucluse) pour ainsi évaluer l’effet cumulé des trois aménagements (Caderousse, Avignon, Vallabrègues) que doivent successivement franchir les anguilles pour parvenir à la mer Méditerranée.

Au cours de ce projet, la zone d’étude sera équipée d’hydrophones pour détecter le passage des anguilles.  Il s’agit de capturer entre 2018 et 2020 environ 300 anguilles argentées pour les marquer et les suivre dans leurs parcours de dévalaison le long du Rhône depuis  la retenue de Caderousse jusqu’à l’entrée du delta de Camargue.

Le projet est porté conjointement par CNR et IRSTEA. Il s’intègre dans la thématique « Hydroécologie » de leur accord de coopération renouvelé en juillet 2017. D’un budget global de 1,2 millions d’euros, il bénéficie d’un co-financement de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse.

Pour en savoir plus