Produire et gérer de l’énergie 100 % verte

L’hydroélectricité, notre premier métier

CNR continue de développer ses capacités de production. Notamment avec la construction de petites et mini-centrales hydroélectriques pour optimiser le rendement de ses installations.

Acteur historique et incontournable de l’hydroélectricité française, CNR a construit et exploite 19 centrales hydroélectriques sur le Rhône. Mises en service entre 1948 et 1986, ces installations de forte capacité (entre 45 et 420 MW de puissance installée) ont été complétées, au cours des dernières années, par treize petites centrales hydroélectriques (PCH) d’une puissance installée inférieure à 10 MW : huit sur le Rhône, cinq hors-Rhône.

Petites centrales hydroélectriques

Petite-centrale-hydroélectriqueCes petites centrales sont destinées à valoriser les débits réservés du fleuve, dans une optique de développement durable. Elles offrent d’excellentes performances énergétiques. La PCH de Pierre-Bénite (69) est la plus importante sur le Rhône. Mise en service en 2000, elle représente une puissance installée de 7,4 MW. Hors Rhône, CNR exploite cinq petites centrales hydroélectriques : sur l’Eyrieux au Cheylard (Ardèche), sur la Seine à Chartrettes (Seine-et-Marne) et trois autres localisées en Vallée de la Maurienne, près d'Epierre (Savoie).

Mini-centrales hydroélectriques

pch-de-lavoursOutre ses petites centrales hydroélectriques, CNR exploite également sur le Rhône huit mini-centrales hydroélectriques (MCH), qui permettent de maximiser la production de ses installations. Ces mini-centrales, d’une puissance installée comprise entre 0,5 et 2 MW, équipent les barrages de Motz, Seuil de Yenne, Lavours, Villebois, Pierre-Bénite, Saint-Pierre de Bœuf Charmes et Le Pouzin.

Au total, l'ensemble de ces 19 centrales et 21 petites centrales et mini-centrales représente 3 035 MW de puissance installée.

Turbinage au fil de l’eau

CNR produit de l'hydroélectricité issue exclusivement du turbinage. Cette technique dite “au fil de l’eau” implique une gestion fine de faible volume de réservoir pour optimiser la production quotidienne. Raison pour laquelle CNR a développé une expertise unique en gestion de l'énergie hydroélectrique, et plus généralement en gestion des énergies renouvelables intermittentes, en se dotant d’outils de prévision au jour le jour très performants.

CNR investit pour se renforcer


Forte de l’expertise acquise dans son coeur de métier, CNR continue de développer ses actifs dans l’hydraulique. Un développement autour de plusieurs axes :
- Valorisation des débits réservés grâce à la construction de nouvelles petites centrales hydrauliques.
- Rachat de centrales existantes.
- Rachat de l’énergie hydroélectrique aux producteurs sortant de l’obligation d’achat.
- Développements à l’étranger.

Sur le même thème