Modèle CNR

Un capital équilibré

L’actionnariat de CNR repose, depuis 2003, sur un subtil équilibre public-privé. Cet équilibre lui permet de conserver son identité et de préserver son attachement aux valeurs du service public.

Entreprise au capital majoritairement public Groupe Caisse des Dépôts et collectivités locales totalisent 50,03 % des parts CNR a pour actionnaire de référence le groupe ENGIE, présent à son capital depuis 2003. Entre ces deux sphères – public et privé – se crée une interaction positive au sein du Conseil de surveillance de CNR, chacun apportant ses compétences pour un objectif commun. La structure de son actionnariat illustre l’équilibre atteint par CNR entre recherche du profit et mission de service public.

  • Groupe ENGIE : 49,97 %

Acteur majeur du secteur énergétique, ENGIE apporte à CNR sa rigueur industrielle et sa connaissance des marchés internationaux. ENGIE a ainsi transmis à CNR son expérience des marchés de l’électricité et son savoir-faire dans la vente de l’énergie, tout en tenant en compte de sa culture d’entreprise.

  • Groupe Caisse des Dépôts : 33,2 %

Sa participation au capital de CNR est stratégique. Développement des territoires, énergies renouvelables et missions d’intérêt général correspondent au savoir-faire de cet acteur historiquement engagé auprès des collectivités qu’est le groupe Caisse des Dépôts. Transition énergétique et environnementale sont également au cœur de ses priorités.

  • Collectivités locales : 16,83 %

Les régions Rhône-Alpes et Provence-Côte d’Azur, ainsi que les départements des Bouches-du-Rhône (5,38 % du capital) et de la Haute-Savoie représentent les collectivités locales au Conseil de surveillance de CNR. Les élus des départements et communes traversés par le Rhône sont très attachés au modèle de gouvernance et au développement de CNR, qui génère activité économique et emplois sur leurs territoires.

Sur le même thème

structure capital

CNR_chiffre_cles_cercle_stats