Modèle CNR

C'est quoi les missions d'intérêt général ?

Avec ses missions d’intérêt général, lancées en 2004, CNR réaffirme la force de son modèle d’entreprise. Un modèle basé sur le principe de partage avec les territoires d’une partie de la richesse générée par le fleuve et sur une vision de l’aménagement à long terme de la Vallée du Rhône.

developpement-touristique-sur-le-rhoneLes missions d’intérêt général (MIG) soutiennent une ambition partagée par CNR et les territoires : faire du Rhône un puissant vecteur de développement économique. C’est pourquoi les MIG sont intégrées, pour une grande partie, au Plan Rhône, un programme global de développement durable de la vallée du Rhône dont CNR est le partenaire privé historique.

Les MIG constituent une démarche originale et volontariste qui permet de renouveler la vocation de CNR d’aménageur des territoires traversés par le fleuve.

Plans d’actions à 5 ans

Les missions d’intérêt général sont élaborées et déployées dans le cadre de plans à 5 ans. Durant les deux premiers, qui couvrent une période de 10 ans (2004-2014), CNR a réalisé, en partenariat ou en propre, plus de 500 actions représentant 286 M€ investis dans 4 volets :

  • Energie et mobilité durable
  • Ressource en eau et biodiversité
  • Développement économique et touristique
  • Transport fluvial

Le 3ème plan est en cours : il couvre la période 2014-2018.

Une approche partenariale

travaux-sur-le-vieux-rhone-de-pont-saint-espritCo-conduire les projets avec les acteurs locaux sans se substituer à eux, c’est la philosophie des MIG. CNR utilise différents leviers pour faciliter la réalisation de ces projets.

 

 

  • Soutien financier
  • Apport de sa connaissance du fleuve et de son expertise
  • Mise à disposition de foncier : CNR a proposé que 65 % du tracé de la voie cyclable ViaRhôna passe sur le domaine dont elle a la gestion pour que ce projet aboutisse plus rapidement.
  • Maîtrise d’ouvrage : CNR assure la maîtrise d’ouvrage de travaux environnementaux comme la restauration de lônes dans les bras naturels du fleuve.
  • Moyens techniques : CNR apporte un appui logistique pour des opérations d’envergure comme l’extraction du chaland gallo-romain enfoui au fond du fleuve à Arles et désormais exposé en tant que trésor national au musée départemental Arles Antique.
  • Méthodologie : CNR aide au montage des dossiers de demande de subventions permettant de trouver des financements au niveau national ou européen.

10 ans de MIG en chiffres

286 M€ investis dans plus de 500 actions et dans 11 départements :
64 M€ pour développer nouvelles sources d’électricité verte
152 M€ pour soutenir le transport fluvial de marchandises
25 M€ pour préserver la ressource en eau et la biodiversité
45 M€ pour faire rayonner l’identité rhodanienne et valoriser les territoires grâce au tourisme
3 accords-cadres pour une gestion équilibrée des milieux naturels (Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, FRAPNA et ONCFS)
142 M€ versés au contrat de projet interrégional Plan Rhône qui font de CNR son contributeur privé historique

En téléchargement

Sur le même thème

EN IMAGES

10 ans de Missions d'Intérêt Général

Focus sur

Le Plan Rhône, une ambition partagée

En 2004, le Plan Rhône est né de la volonté de prévenir le risque inondation. Progressivement, il s’est élargi à tous les enjeux concernant le fleuve, sa vallée et ses habitants. CNR s’est naturellement engagée dans ce grand projet partagé aux côtés de l’État et de ses établissements publics, du Comité de Bassin Rhône-Méditerranée et des conseils régionaux de Languedoc-Roussillon, Provence-Alpes-Côte-d’Azur, Rhône-Alpes, Bourgogne et Franche-Comté.