Modèle CNR

Les consignes de sécurité à respecter

Pendant la période d’abaissement des retenues, toute activité sur le fleuve est interdite.

Durant les opérations d’abaissement des retenues, le fleuve change de couleur, des parties immergées deviennent visibles… La prudence doit rester de mise : il est interdit de pratiquer toute activité nautique et il est dangereux de s’approcher du fleuve.

Interdiction de toute activité sur le fleuve pendant les opérations

Durant ces opérations, navigation, baignade, pêche sur les Vieux-Rhône de Chautagne, Belley et Brégnier-Cordon et toute autre activité nautique sont interdites sur le Rhône par arrêté préfectoral.

L’accès aux parties mises à sec des retenues est interdit. L’accès à certaines berges ou quais peut aussi être restreint par décision des mairies pour assurer la sécurité de tous.

France, Haute Savoie (74), Seyssel, barrage usine de SeysselMême si des zones habituellement cachées peuvent être découvertes, il est dangereux de s’aventurer le lit du Rhône, sur les îles et bancs de gravier. Les opérations d’accompagnement peuvent, à tout moment, être interrompues en cas de crue, de dépassement de la consigne de taux de matières en suspension ou d’incident dans une centrale hydroélectrique. L’eau peut alors remonter très vite.

Des affiches installées par CNR sur différents points du linéaire rappellent au grand public ces règles essentielles.

Un fleuve à l’aspect différent

La présence de matières en suspension entraîne un changement de couleur et d’aspect de l’eau : plus foncée, entre marron et gris. À certains endroits, une odeur inhabituelle peut également se dégager du fleuve.

Quelque temps après la fin des opérations, le fleuve retrouve son aspect habituel.

AFFICHE-CHASSES-A3_BAT-1

En téléchargement

  • 25 questions/réponses sur les opérations de gestion sédimentaire

    Télécharger

En savoir plus

  • Opérations d’abaissement de 2016 : ce que fait CNR 

    En savoir plus