Modèle CNR

Gestion du domaine

CNR a adopté une gestion raisonnée de son domaine concédé. Elle comprend la gestion pastorale d’une partie des digues et berges du Rhône et un entretien de la végétation sans utilisation de produits phytosanitaires.

Afin de mettre en œuvre une gestion équilibrée de son domaine concédé – 27 000 ha, dont 14 000 ha de terres – CNR mène une politique de conciliation des enjeux – sécurité, sûreté et environnement – illustrée par son Plan de gestion environnementale du domaine (PGED). Son action s’inscrit dans une logique d’amélioration continue. Dans ce cadre, CNR développe la gestion pastorale sur les digues et berges du Rhône, contribuant ainsi à préserver la biodiversité.

Pastoralisme le long du Rhône

gestion-pastorale-des-digues-secteur-de-valenceVaches, moutons, chèvres, ânes ou encore chevaux remplacent les moyens mécaniques consommateurs de carburant. Une solution de désherbage et de débroussaillage écologique, mais également efficace : 250 brebis peuvent tondre un hectare en une journée. Les brebis sont particulièrement appréciées pour l’éradication de l’ambroisie, une plante invasive et allergisante. Les chèvres, quant à elles, permettent d’éliminer les ligneux, ronces et arbustes.

Respectueuse de l’environnement, la gestion pastorale des rives du Rhône est aussi un moyen de soutenir l’élevage local et apporte de la vie sur les berges du fleuve, contribuant ainsi à y attirer les riverains.

Une politique zéro phytosanitaire pour l’entretien du domaine

Rucher-AmpuisDès les années 80, CNR s’est engagée à supprimer le recours aux pesticides et produits phytosanitaires pour l’entretien de son domaine, devançant ainsi la loi qui en imposera l’interdiction aux collectivités locales en 2020. La pollution engendrée par l’utilisation de ces produits affecte particulièrement les insectes, notamment les abeilles. Dans un objectif de développement durable, CNR développe, depuis 2013, un programme en faveur des abeilles et autres pollinisateurs. Ce programme a déjà permis d’installer une vingtaine de ruches en partenariat avec l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf) et les autres acteurs du monde apicole. Il consolide le soutien de CNR à filière apicole. Au total, plus de 3 000 ruches sont présentes sur le domaine foncier géré par CNR.

Henri Clément
Porte-parole de l’Union nationale pour l’apiculture française

Les enjeux autour de la survie des abeilles sont cruciaux. Engagée en faveur de l’environnement et la biodiversité, CNR adhère à notre programme "Abeille sentinelle de l’environnement". Son soutien est utile pour sensibiliser le grand public et les élus à nos actions.

EN IMAGES

Gestion pastorale à Gervans

Près de la centrale hydroélectrique de Gervans, les ânes entretiennent la rive gauche du canal d'amenée du Rhône.

Sur le même thème