Innover pour l’énergie

La RID, moteur de l’innovation

CNR place l’innovation au cœur de son projet d’entreprise. Pour cela, elle peut s’appuyer sur une RID (Recherche, innovation et développement) qui en fait une référence internationale dans le secteur des énergies renouvelables.


modelisation-au-laboratoire-de-lyon-projet-penelop2Depuis 80 ans, CNR mène une politique volontariste de recherche, innovation et développement (RID) pour concevoir ses propres outils et améliorer leur performance. CNR bénéficie de trois atouts qu’elle est l’une des rares entreprises françaises à pouvoir combiner : une ingénierie intégrée, son propre laboratoire, le CACOH et ses aménagements hydroélectriques, éoliens et solaires pour la mise en œuvre « grandeur nature » des projets issus de sa RID. Les principaux axes de recherche de CNR se répartissent en quatre champs :

En savoir plus

  • Découvrir le CACOH, le laboratoire d’hydraulique de CNR

    En savoir plus
1- Gestion des ouvrages hydroélectriques

a- Maintenance et sûreté des ouvrages

Fibre optique : développer et valider une méthodologie d’auscultation renforcée et en continu des digues grâce à l’implantation de fibre optique.

Projet collaboratif Boreal : renforcer les caractéristiques des ouvrages hydrauliques en remblai par un procédé de biocalcification (précipitation de calcite catalysée par des bactéries).


b- Optimisation de l’outil de production

Projet collaboratif Penelop2 après cinq ans de recherche et développement, s’appuyant notamment sur un modèle physique réduit du barrage-centrale de Vaugris réalisé au CACOH, le projet Penelop2 a pris fin en 2015. Ses solutions sont aujourd’hui déployées dans plusieurs centrales hydroélectriques de CNR, afin d'améliorer leurs performances.

2- Nouvelles énergies renouvelables

a- Gestion des énergies intermittentes

APOGEES : CNR conçoit en interne et améliore en
 permanence ses propres outils de prévision de la production, de placement de son énergie sur les marchés et de pilotage de ses actifs en temps réel. APOGEES, outil novateur intégralement développé par CNR, est une véritable vitrine de notre savoir-faire en termes de prévision de la production d’énergies intermittentes (éolien, photovoltaïque, petites centrales hydrauliques).

 

b- Stockage de l’électricité, smart grids et mobilité électrique

Hydrogène vert : en réponse aux futurs besoins de stockage de masse d’énergies renouvelables et de moyens de transport zéro émission, CNR s’engage dès aujourd’hui dans la filière hydrogène via des projets innovants de démonstration pré-industrielle (projet HYWAY).

Recharge électrique et roaming : pour combiner production d’énergies intermittentes et mobilité électrique, CNR a développé la solution Move in Pure. CNR poursuit ses travaux en faveur du  pilotage intelligent de la recharge électrique et du roaming appliqué à la mobilité électrique dans le cadre du projet européen SEAS de développement d'outils et de solutions smart grid en open source.

3- Environnement et biodiversité

a- Biodiversité

Forte de sa vision globale d’un fleuve, CNR aborde les problématiques environnementales avec des idées novatrices : gestion de la végétation des digues, restauration des milieux aquatiques dans les Vieux-Rhône. CNR mène notamment des études et expérimentations pour la lutte contre la renouée (plante invasive).

 

b- Migration des poissons

CNR étudie l’impact des ouvrages hydroélectriques sur la migration des anguilles. Ceci afin d’élaborer un plan de reconquête des milieux aquatiques par cette espèce. Exemple : le projet de passe à poissons du barrage de Sauveterre avec utilisation des débits turbinés comme débit d’attrait.

 

c- Gestion sédimentaire

Lancement d’une étude transverse au sein de CNR destinée à mieux appréhender les phénomènes de remobilisation des sédiments, sur l’exemple du barrage de Champagneux. Objectif : optimiser nos opérations de dragage.

4 - Modélisations hydrométéorologiques et hydrauliques

a- Prévisions hydrométéorologiques

Prévision à court terme : précipitations et débits, vent, ensoleillement

Prévision à moyen terme : évolution du manteau neigeux afin de gérer les volumes d’eau à l’échelle saisonnière

Prospective : impacts du changement climatique, évolution des usages et de la ressource

b- Perfectionnement des méthodes de mesure

La connaissance des débits dans les ouvrages et les cours d’eau est une donnée fondamentale en termes de sûreté des ouvrages, de respect des contraintes réglementaires et d’optimisation de la production. Dans le cadre du projet Penelop2, différentes méthodes de mesures du débit dans les turbines - traditionnelles (moulinet) ou innovantes (ASFM, ADCP) - ont été testées et comparées.

CNR mène des campagnes de mesures visant à maîtriser les incertitudes de mesures de débit en rivière avec des équipements ADCP (instruments de mesure). Elles sont organisées soit au sein de CNR, soit dans le cadre de campagnes de comparaisons inter-laboratoires.

Ouverture sur la communauté scientifique et partenariats

Membre de plusieurs associations techniques et scientifiques, CNR communique régulièrement lors des congrès scientifiques en France et à l’étranger. Ses meilleurs spécialistes enseignent dans les écoles d’ingénieur. CNR pratique aussi le partenariat avec d’autres acteurs de la recherche, organismes publics, universités et industriels. CNR participe enfin aux pôles de compétitivité TENERRDIS en région Rhône-Alpes, CAPENERGIES en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et au pôle d’excellence en génie civil INDURA.

Surveillance des digues à partir de drones

L’objectif est de connaître la géométrie des ouvrages de type digue avec une précision centimétrique à partir de prises de vue aériennes réalisées par un drone. Cette précision est nécessaire afin de réaliser des comparaisons entre deux états successifs de la digue. Ce système serait à la fois plus précis, plus rapide et plus économique que les systèmes topométriques utilisés actuellement.